Accueil
  
Fiche espèce n°424 créée par Jack HARRANG      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom corail collier
N.s. Coscinaraea monile
Groupe Cnidaires
Sous-groupe Coraux durs
Forme Coraux encroûtant
Coraux encroûtant
Taille adulte 50cm - 60cm
Profondeur 5 - 20m
Description visuelle de l'espèce Description
Les coloniescolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. sont habituellement incrustées dans le massif corallien, présentant une surface en forme de dôme. Des calices de 7mm de diamètre, rayonnent des cloisons, nombreuses et finement serrées, donnant à la surface un aspect doux et soyeux. Les vallées sont peu profondes et le tout ressemble à un tas de colliers enchevêtrés. De couleur généralement grise, quelques fois brune ou marbrée.
Coscinaraea monile - corail collier
Informations sur la photo  n°691   Secteur mer Rouge   Pays Égypte
Région Egypte sud   Lieu Marsa Abu Dabab
Site récif nord Marsa Abu Dabab   Profondeur 6 m
Auteur Jack HARRANG   Date 7 novembre 2007
Commentaires & équipement photo
Présence d'un nudibranche "fryeria de Rüppel". mu770sw flash interne
Couleurs Couleurs
gris
marron

Généralités n°40 Généralités
Les madréporairesmadrépore : Cnidaire à squelette calcaire formant des colonies de polypes et jouant un rôle important dans la formation des récifs coralliens. sont des cnidairescnidaires : Animaux munis de cellules urticantes sur leurs tentacules servant à paralyser et maintenir les proies. Ils existent sous deux formes: libres (méduses) ou fixées (corail, anémone de mer). Les principales classes de cnidaires sont les hydrozoaires, les scyphozoaires (grandes méduses) et les anthozoaires (gorgones, actinies, madrépores). qui renferment des polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. vivant dans un squelette calcaire qu'ils bâtissent parfois en colonies. Ces polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. se nourrissent de petits organismes (microphagesmicrophage : Qui se nourrit d'organismes de très petite taille.) et de substances nutritives générées par les algues qui vivent en symbiosesymbiose : Association mutuellement bénéfique entre deux ou plusieurs organismes d’espèce différente. dans leurs tissus. Ces cnidairescnidaires : Animaux munis de cellules urticantes sur leurs tentacules servant à paralyser et maintenir les proies. Ils existent sous deux formes: libres (méduses) ou fixées (corail, anémone de mer). Les principales classes de cnidaires sont les hydrozoaires, les scyphozoaires (grandes méduses) et les anthozoaires (gorgones, actinies, madrépores). peuvent se reproduirent par clonage ou par émission de gamètesgamète : Cellule reproductrice mâle (spermatozoide) ou femelle (ovule). mâles et femelles qui donneront naissance à des larves lesquelles se déposeront sur un substrat. Généralement, seul un examen approfondi du squelette calcaire permet de déterminer les coraux.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Coscinaraea monile - corail collier
Indo-Pacifique ouest dont
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer Rouge
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Coscinaraea monile - corail collier peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidairescellules urticantes: les cnidocytes
Genre / EspèceCoscinaraea monile
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement CnidariaCnidaires
Classe AnthozoaAnthozoaires
Sous-classe HexacoralliaHexacoralliares
Ordre ScleractiniaMadrépores
Infra-classe Fungiina
Famille Siderastreidae
Genre / EspèceCoscinaraea monilecorail collier

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Coscinaraea monile - corail collier
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=424

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.