Accueil
  
Fiche espèce n°414 créée par Jack HARRANG      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom bénitier commun
Nom anglais common giant clam
N.s. Tridacna maxima
Groupe Mollusques
Sous-groupe Bivalves
Forme Bénitier
Bénitier
Taille adulte 30cm - 40cm
Profondeur 1 - 15m
Description visuelle de l'espèce Description
C'est le bénitier le plus commun que l'on trouve facilement à faible profondeur sur tous les récifs coralliens. Sa coquillecoquille° : Enveloppe calcaire, qui recouvre le corps de la plupart des mollusques, des brachiopodes, des foraminifères, de quelques crustacés. est épaisse et lourde avec de grandes écailles rapprochées sur l'extérieur de chaque valve, souvent visibles, car ce bénitier n'est pas complètement encastré dans le corail.
Tridacna maxima - bénitier commun
Informations sur la photo  n°676   Secteur mer Rouge   Pays Égypte
Région Egypte sud   Lieu Marsa Shagra
Site récif nord de Marsa Shagra   Profondeur 1 m
Auteur Jack HARRANG   Date 4 novembre 2007
Commentaires & équipement photo
Photo prise en PMT avec un mu770sw.
Généralités n°214 Généralités
La couleur du manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. des bénitiers est très variable et est due à la présence de micro-algues unicellulaires symbiotiques, les zooxantelles. Celles-ci pour survivre ont besoin de se gorger de lumière et pour cela les bénitiers vivent près de la surface en étalant leur manteau.manteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. Au centre du manteau,manteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. à chaque extrémité, se trouvent deux siphons. Un orifice inhalant, allongé en forme de fente, garni de cils qui créent un courant interne vers les branchiesbranchies : Organes internes ou externes chez les animaux aquatiques leur permettant de respirer en utilisant l'oxygène dissous dans l'eau. qui filtrent les substances nutritives. L'eau est évacuée par le siphon exhalant à l'orifice cylindrique. Le bénitier a deux systèmes de nutrition, l'un filtreur, l'autre utilisant les zooxantelles captives dans sa chair. Le bénitier adhère au substrat à l'aide de filaments (byssus) comme les moules. Pendant sa croissance, il ronge son support et les coraux alentours par des secrétions chimiques pour se faire de la place.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Tridacna maxima - bénitier commun
Indo-Pacifique dont
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer Rouge
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Tridacna maxima - bénitier commun peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Protostomienssystème nerveux ventral, bouche avant anus
Lophotrochozoairescouronne de tentacules ciliés autour de la bouche
Eutrochozoairesqui ont une larve trochophore
Spiraliensembryon spiralé
Mollusquescoquille, manteau et radula
Bivalves
Genre / EspèceTridacna maxima
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement MolluscaMollusques
Classe BivalviaBivalves
Sous-classe Heterodonta
Ordre Veneroida
Super-famille Tridacnaoidea
Famille Tridacnidae
Genre / EspèceTridacna maximabénitier commun

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Tridacna maxima - bénitier commun
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=414

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.