Accueil
  
Fiche espèce n°228 créée par Jack HARRANG      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom tortue imbriquée
ou tortue à bec de faucon, tortue à écailles, caret
Nom anglais hawksbill turtle
N.s. Eretmochelys imbricata
décrit par LinnaeusCarl von Linné : 1707-1778 botaniste et zoologiste suédois1766
Groupe Reptiles
Sous-groupe Tortues
Forme Tortue à carapace
Tortue à carapace
Taille adulte 70cm - 90cm
Profondeur 10 - 40m
Description visuelle de l'espèce Description
La tortue imbriquée est reconnaissable aux deux paires d'écailles frontales situées entre les yeux, et sur les jeunes individus, aux écailles flammées qui se superposent, d'où son nom d'imbriquée. Son bec corné et puissant, a la forme de celui d'un faucon, étroit et crochu. Ses nageoires avant ont deux griffes proches l'une de l'autre. Ce reptile pèse 40 à 75 kg mais peut atteindre jusqu'à 127 kg. Son autre nom commun caret peut prêter à confusion avec la tortue caouanne Caretta caretta.
Informations sur la photo  n°2212   Secteur océan Indien   Pays république des Maldives
Région Atoll Ari   Lieu Ari
Site Maaya Thila   Profondeur 18 m
Auteur Luc STEINER   Date 22 avril 2008
Commentaires & équipement photo
De nuit cette tortue imbriquée se nourrit d'un poisson baliste - SONY HDR-HC9 éclairage 2X50w Halogène Mangrove
Généralités n°146 Généralités
La tortue imbriquée vit principalement proche des récifs coralliens. Son bec corné lui permet de broyer sa nourriture constituée de coraux, crustacéscrustacé : Arthropode à respiration branchiale possédant une carapace dure. (langoustes), d'échinodermes, de mollusquesmollusque : animal au corps mou, composé d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied; dépourvu de squelette interne, non articulé, généralement muni d'une coquille externe ou interne. mais aussi d'éponges, méduses et petits poissons.

Espèce protégée ou menacée d'extinction Espèce protégée ou menacée d'extinction
Comme toutes les tortues marines, la tortue imbriquée figure sur la liste rouge des espèces menacées d'extinction avec une population mondiale estimée à 6000 individus. Les principaux dangers sont les filets dérivants pour la pêche aux grands pélagiques comme le thon, les sacs plastiques ressemblant aux méduses, les marées noires et surtout les sites de ponte détruits par la construction de complexes hôteliers.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Eretmochelys imbricata - tortue imbriquée
Zone circumtropicale
Légende
fond bleu: présence de tortues imbriquées
points rouges: lieux de ponte principaux
points jaunes: lieux de ponte secondaires
Carte réalisée par Pinpin - Wikipédia

carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Eretmochelys imbricata - tortue imbriquée peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
Indien Ouest central nord
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Deutérostomienssystème nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmesfentes pharyngées ciliées
Chordéschorde
Myomérozoairesdéveloppement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniatescrânes
Vertébrésvertébres
Gnathostomesmâchoires
Ostéichthyensos
Sarcoptérygiensappendices pairs charnus et attachés au corps par une seule pièce (humérus ou fémur)
Rhipidistienspoumons alvéolés et coeur à 2 oreillettes
Tétrapodes4 pattes, cou et doigts
Amniotesamnios
Sauropsidesquille sous les vertébres cervicales, l'iris a des muscles striés, production d'acide ornithurique
ChéloniensTortues: carapace dorsale et ventrale, pas de dents, ceintures scapulaires à l'intérieur de la cage thoracique
Genre / EspèceEretmochelys imbricata
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement ChordataCordés
Sous-embranchement VertebrataVertébrés
Classe ReptiliaReptiles
Ordre TestudinesTortues
Famille CheloniidaeTortues marines
Genre / EspèceEretmochelys imbricatatortue imbriquée

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Eretmochelys imbricata - tortue imbriquée
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=228

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.