Accueil
  
Fiche espèce n°1879 créée par Danièle HEITZ       Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom halodule à trident
Nom anglais narrowleaf seagrass, ribbon seagrass
N.s. Halodule uninervis
décrit par (Forsskal et AschersonPehr Forsskål : 1732-1763 botaniste et naturaliste suédois et Paul Friedrich August Ascherson : 1834-1913 botaniste allemand1882)
Groupe Végétaux
Sous-groupe Herbiers
Forme Herbe plate
Herbe plate
Taille adulte 6cm - 15cm
Profondeur 0 - 20m
Description visuelle de l'espèce Description
Cette herbe plate a des feuilles de couleur verte, en forme de ruban, rectangulaire, long et fin mesurant jusqu'à 7 mm de large. Elle se caractérise par une terminaison avec trois petites dents, d'où son nom commun. Les feuilles ont trois nervures, celle du milieu étant plus claire.
Halodule uninervis - halodule à trident
Informations sur la photo  n°3830   Secteur mer Rouge   Pays Royaume d’Arabie saoudite
Région La Mecque   Lieu Al Birk
Site French man beach   Profondeur 1 m
Auteur Danièle HEITZ    Date 25 avril 2014
Commentaires & équipement photo
Herbier de petite taille 1 m² - S100
Couleurs Couleurs
vert

Espèces ressemblantes n°226 Espèces ressemblantes et leur répartition
Cymodocea rotundata n’a pas de trident à la pointe des feuilles.
Biotopes Biotope
Halodule uninervis vit dans le biotope suivant : fonds sableux, vaseux, détritique.

Généralités n°108 Généralités
Ces herbes marines ou phanérogamesphanérogame : Plante marine à fleur se reproduisant de façon sexuée par l’intermédiaire de leurs fleurs et graines. sont des plantes à fleurs et non des algues. Elles se nourrissent grâce à la photosynthèsephotosynthèse : Synthèse de matière vivante à partir d'éléments minéraux et d'énergie solaire. et aux sels minéraux dissous dans l'eau. Elles possèdent des racines leur permettant de se fixer sur des substats durs. Depuis 120 millions d'années, elles jouent un rôle essentiel dans la stabilisation des sédiments et l'oxygènation de l'eau. La reproduction est asexuée par boutures, ou par floraison peu visible dont le transport du pollen est assuré par l'eau. Les grains de pollen sont contenus dans des fourreaux mucilagineuxmucilagineux : qui contient du mucilage, substance visqueuse qui se trouve dans certains végétaux et sont dispersés en pleine eau. Toutefois, la reproduction sexuée est moins fréquente que la reproduction végétative, qui forme des herbiers très denses.

Particularités Particularités de l'espèce
Halodule uninervis est un herbier tropical pouvant supporter des conditions extrêmes, une forte salinité de l’eau et une température élevée variant de 10 à 39°c (golfe Persique). Cette plante est une source importante de nourriture pour les dugongs et les tortues.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Halodule uninervis - halodule à trident
Indo-Pacifique Ouest tropical de la mer Rouge, golfe Persique jusqu'aux îles Fiji, du Japon à l'Australie.
carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Halodule uninervis - halodule à trident peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
Indien Ouest nord
Indien Ouest central nord
Indien Ouest central sud
Indien Est nord
Indien Est central nord
Indien Est central sud
Pacifique Ouest nord
Pacifique Ouest central nord
Pacifique Ouest central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Angiospermesplantes à fleurs, végétaux qui portent des fruits
Monocotylédonesla plantule a un seul cotylédon sur l'embryon qui devient une préfeuille
Genre / EspèceHalodule uninervis
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne PlantaeVégétal
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Alismatidae
Super-ordre Alismatanae
Ordre Alismatales
Famille Cymodoceaceae
Genre / EspèceHalodule uninervishalodule à trident

autres noms scientifiques Autres noms scientifiques non-valides
Zostera uninervis Forsskål, 1775

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Halodule uninervis - halodule à trident
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1879

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.