Accueil
  
Fiche espèce n°1862 créée par Jack HARRANG      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom chelidonure charmante
Nom anglais charming chelidonura
N.s. Chelidonura amoena
décrit par BerghRudolph Bergh : 1824-1909 zoologiste danois1905
Groupe Mollusques
Sous-groupe Gastéropodes
Forme Limace
Limace
Taille adulte 3cm - 4cm
Profondeur 5 - 20m
Description visuelle de l'espèce Description
La chélidonure charmante a un corps gracieux, effilé avec une tête large et aplatie appelée bouclier céphalique.céphalique : relatif à la tête ou au cerveau Elle n'a pas de panache branchialbranchial : qui comporte des organes internes ou externes chez les animaux aquatiques leur permettant de respirer en utilisant l'oxygène dissous dans l'eau. ni de rhinophoresrhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches.. Par contre, elle possède de chaque côté du bouclier des récepteurs chimiques, les organes d'Hancock. Deux lobes latéraux appelés parapodesparapode : Expansion latérale du corps parfois utilisée pour se déplacer et/ou respirer se replient sur son dos. Sa couleur est blanche à jaune pâle translucide avec sur les parties supérieures de délicats motifs noirs plus ou moins étendus.
Chelidonura amoena - chelidonure charmante
Informations sur la photo  n°3773   Secteur mer d'Halmahera   Pays Indonésie
Région province Papouasie occidentale - Papua Barat   Lieu Raja Ampat
Site Aljuy Bay - Cendana island   Profondeur 15 m
Auteur Jack HARRANG   Date 24 décembre 2013
Commentaires & équipement photo
G11 flash DS161
Couleurs Couleurs
blanc
gris
jaune
noir

Espèces ressemblantes n°241 Espèces ressemblantes et leur répartition
Indo-Pacifique : Chelidonura amoena taches noires, pas de bord jaune le long des parapodes ni de la tête ; Chelidonura electra bord jaune le long des parapodes et de la tête
Australie, Nouvelle-Calédonie : Chelidonura pallida bordure du pied, parapodes et tête noire puis orange.
Chelidonura amoena - chelidonure charmante
Chelidonura amoena
chelidonure charmante
Chelidonura electra - chélidonure brillante
Chelidonura electra
chélidonure brillante
Biotopes Biotope
Chelidonura amoena vit dans le biotope suivant : fonds rocheux ou coralliens.

Généralités n°465 Généralités
Ces gastéropodesgastéropode : Mollusque rampant sur un large pied ventral, souvent pourvus d'une coquille dorsale. opistobranchesopistobranches : du grec opisthen=derrière, signifie branchie sur l'arrière du coeur. Mollusques gastéropodes exclusivement marins dont la coquille est réduite parfois interne ou absente. vivent sur les fonds sableux, rocheux ou coralliens où l'on peut les observer principalement de jour. Ils se nourrissent de petites proies, comme les vers plats, qu'ils détectent à l'aide de leurs poils sensoriels situés à l'avant de la tête et qu'ils aspirent avec leur bouche dépourvue de radularadula : Sorte de langue munie de rangées de dents, que l'on trouve dans la cavité buccale de la plupart des mollusques, agissant comme râpe lors de la nutrition.. Ils ont une fine coquille calcaire à l'intérieur et à l'arrière sous leur manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches.. Ils peuvent s'envelopper de mucusmucus : sécrétion visqueuse et translucide produite par les muqueuses d'un organisme afin de le protèger. pendant qu'ils rampent ou se reposent, et en situation de stress. Le regroupement de plusieurs individus parfois en file indienne appelé "trailing" est commun dans cette famille et précède souvent la reproduction de ces espèces hermaphrodites. Quand ils sont agressés, ils émettent un liquide jaune orange toxique pour leur prédateur,prédateur : Animal qui capture des proies vivantes pour s'en nourrir. capable de paralyser et de tuer des vers polychètespolychète : Ver annélide à nombreuses soies. de 5cm, selon l'expérience faite par Bill Rudman, mais les spécialistes restent réservés sur la fonction exacte de ce liquide.

Particularités Particularités de l'espèce
La ponte de Chelidonura amoena forme un amas gélatineux blanc translucide fixé au substrat comme un fil avec des minuscules perles.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Chelidonura amoena - chelidonure charmante
Indo-Pacifique ouest tropical de l'Indonésie, sud du Japon à l'Australie.
Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Chelidonura amoena - chelidonure charmante peut être partiellement présente dans ces zonesIndien Est central nord
Pacifique Ouest nord
Pacifique Ouest central nord
Pacifique Ouest central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Protostomienssystème nerveux ventral, bouche avant anus
Lophotrochozoairescouronne de tentacules ciliés autour de la bouche
Eutrochozoairesqui ont une larve trochophore
Spiraliensembryon spiralé
Mollusquescoquille, manteau et radula
Eumollusquesmollusques à corps mou
Conchifèresmollusques possédant une coquille d'une seule pièce au moins à l'état larvaire
Ganglioneuresréduction du nombre de muscles rétracteurs à une ou deux paires
Viscéroconquestête bien développées avec tentacules
Gastéropodesestomac dans le pied, torsion de la masse visérale à 180°
Genre / EspèceChelidonura amoena
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement MolluscaMollusques
Classe GastropodaGastéropodes
Sous-classe Heterobranchia
Infra-classe OpisthobranchiaOpistobranches
Ordre Cephalaspidea
Super-famille Philinoidea
Famille Aglajidae
Genre / EspèceChelidonura amoenachelidonure charmante

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Chelidonura amoena - chelidonure charmante
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1862

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.