Accueil
  
Fiche espèce n°1761 créée par Bernard CAUCHARD      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom diable de mer
ou diable de mer chilien, diable de mer de Guinée, mante chilienne
Nom anglais devil ray, sicklefin devil ray, chilean devil ray, box ray, greater guinean mobula, spiny mobula
N.s. Mobula tarapacana
décrit par (PhilippiRodolfo Amando Philippi : 1808-1904 naturaliste germano-chilien1893)
Groupe Poissons
Sous-groupe Poissons cartilagineux
Forme Raie Manta
Raie Manta
Taille adulte 2.5m - 3.3m
Profondeur 1 - 30m
Description visuelle de l'espèce Description
Le diable de mer est gris brunâtre à kaki ou olivâtre sur le dos et blanc avec des taches noires sur le ventre qui est généralement plus sombre vers l'arrière du corps. Les cornes céphaliques sont droites, courtes et pointues. La queue est courte et dépourvue d'aiguillon. Il peut atteindre 350kg.
Mobula tarapacana - diable de mer
Informations sur la photo  n°3439   Secteur Atlantique   Pays Açores - Portugal
Région Archipel des Açores   Lieu île de Pico
Site Princess Alice   Profondeur 20 m
Auteur Bernard CAUCHARD   Date 10 août 2013
Commentaires & équipement photo
mu600
Couleurs Couleurs
blanc
gris
noir

Biotopes Biotope
Mobula tarapacana vit dans le biotope suivant : pleine eau (pélagique).

Généralités n°127 Généralités
Les raies manta évoluent souvent en petit groupe et se nourrissent, proches de la surface, de planctonplancton : Ensemble des organismes de petite taille soumis à l’influence des mouvements de l’eau (passif). Opposé à necton. et de petits poissons qu'elles canalisent avec leur nageoires céphaliquescéphalique : relatif à la tête ou au cerveau vers leur énorme bouche. Elles réalisent parfois des sauts en surface pour se débarrasser de leurs parasitesparasite : Organisme incapable de vivre par lui-même, il vit aux dépends d’un autre organisme appelé hôte dont il tire sa nourriture. et les femelles utilisent cette technique pour expulser leur petit qui pèse jusqu'à 10 kg avec une envergure de 2 mètres !

Particularités Particularités de l'espèce
Mobula tarapacana se déplacent en groupe ou parfois en solitaire.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Mobula tarapacana - diable de mer
Atlantique au Venezuela, Açores, Madère, Cap Vert, côte d'Ivoire, Guinée, Afrique du sud ; océan Indien au nord de la mer Rouge, Maldives ; Pacifique au Japon, Taïwan, Australie, Golfe de Californie, Chili.
carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Mobula tarapacana - diable de mer peut être partiellement présente dans ces zonesAtlantique Ouest central nord
Atlantique Est central nord
Atlantique Est central sud
Atlantique Est sud
Mer Rouge
Indien Ouest central nord
Indien Ouest central sud
Indien Est central nord
Pacifique Ouest nord
Pacifique Ouest central nord
Pacifique Est central nord
Pacifique Est sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Deutérostomienssystème nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmesfentes pharyngées ciliées
Chordéschorde
Myomérozoairesdéveloppement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniatescrânes
Vertébrésvertébres
Gnathostomesmâchoires
Chondrichthyenssquelette cartilagineux
Genre / EspèceMobula tarapacana
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement ChordataCordés
Sous-embranchement VertebrataVertébrés
Classe ChondrichthyesPoissons cartilagineux
Sous-classe Elasmobranchii
Super-ordre Euselachii
Ordre Myliobatiformes
Famille MyliobatidaeAigles de mer
Sous-famille Mobulinae
Genre / EspèceMobula tarapacanadiable de mer

autres noms scientifiques Autres noms scientifiques non-valides
Cephaloptera tarapacana Philippi, 1892
Mobula coilloti Cadenat & Rancurel, 1960
Mobula formosana Teng, 1962
Mobula tarapanaca (Philippi, 1892)

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Mobula tarapacana - diable de mer
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1761

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.