Accueil
  
Fiche espèce n°1257 créée par Philippe BOURJON      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom poisson scorpion à bosse
ou rascasse bossue
Nom anglais humpback scorpionfish
N.s. Scorpaenopsis gibbosa
décrit par Bloch et SchneiderMarcus Élieser Bloch : 1723-1799 ichtyologiste allemand et Johann Gottlob Schneider : 1750-1822 herpétologiste et ichtyologiste allemand1801
Groupe Poissons
Sous-groupe Poissons osseux
Forme Rascasse
Rascasse
Taille adulte 17cm - 21cm
Profondeur min. 1m
Description visuelle de l'espèce Description
Le poisson scorpion à bosse a le corps trapu, sa partie antérieure étant nettement plus volumineuse que la partie postérieure. La tête est massive, les yeux, rouges, sont proéminents, la bouche, large et oblique, est conçue pour une ouverture rapide provoquant l'aspiration des proies. Le dos commence par une bosse caractéristique. Le corps est brun violacé à rougeâtre, il est couvert de cirrhescirrhe : filament ou extension permettant un camouflage extrêmement efficace. Les rayons durs de la dorsale, venimeux, ne sont hérissés qu'en cas de danger immédiat. Les pectoralespectorale : les nageoires pectorales se situent de chaque côté à l'avant du corps. sont de grande taille, une tache noire marque la base de leur face interne. Elles servent aussi à "marcher" sur le substrat ou à grimper sur les coraux.
Scorpaenopsis gibbosa - poisson scorpion à bosse
Informations sur la photo  n°1926   Secteur océan Indien   Pays île de la Réunion - France
Région arrondissement de Saint-Paul   Lieu L'Ermitage les Bains
Site Lagon de l'Ermitage les Bains   Profondeur 1 m
Auteur Philippe BOURJON   Date 3 avril 2010
Commentaires & équipement photo
Canon G10
Couleurs Couleurs
rouge
marron
violet
noir

Espèces ressemblantes n°63 Espèces ressemblantes et leur répartition
Indo-Pacifique: Scorpaenopsis diabolus a la même bosse sur le dos, mais sa bouche est moins verticale que celle de Synanceia verrucosa et de Scorpaenopsis gibbosa de l'océan Indien
mer Rouge: Synanceia nana
Scorpaenopsis diabolus - rascasse diable
Scorpaenopsis diabolus
rascasse diable
Synanceia verrucosa - poisson-pierre
Synanceia verrucosa
poisson-pierre
Synanceia nana - poisson-pierre arabe
Synanceia nana
poisson-pierre arabe
Scorpaenopsis gibbosa - poisson scorpion à bosse
Scorpaenopsis gibbosa
poisson scorpion à bosse
Généralités n°6 Généralités
Les rascasses chassent à l'affût souvent posées dans les anfractuosités des récifs ou sur les fonds. Immobiles et se confondant avec leur environnement, elles guettent les proies imprudentes passant à leur portée qu'elles aspirent avec leur grande bouche protractilerhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches.. En cas de danger ou d'agression, elles ne bougent qu'au dernier moment, d'où le potentiel danger pour le plongeur ou lors d'une ballade aquatique en surface.

Particularités Particularités de l'espèce
Scorpaenopsis gibbos vit dans les lagons, sur fond rocheux ou corallien. Elle chasse à l'affût misant sur le camouflage et l'immobilité. L'attaque est extrêmement rapide, puis elle retrouve aussitôt son immobilité de pierre. Elle se nourrit de petits poissons. Ses piqûres sont très douloureuses, mais moins dangereuses que celles de la plupart des scorpénidés.

Danger n°2 ! Attention
Si cette rascasse se sent en danger, les épines dorsales se hérissent rapidement. Elles se terminent par des piquants très douloureux en cas de piqure. C'est à la base des rayons durs des nageoires que se trouvent les glandes venimeuses qui alimentent les rainures des épines. Leur venin peut être atténué par la chaleur, il est thermolabile à partir de 52 °C durant 30 minutes. A nous de rester à distance des rayons venimeux car la piqure est très douloureuse mais non mortelle, peut néanmoins provoquer des paralysies pouvant entrainer un accident de plongée.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Scorpaenopsis gibbosa - poisson scorpion à bosse
Ouest de l'Océan Indien de l'Afrique de l'est à l'inde de l'Ouest mais absent de la mer Rouge
Fréquence de répartition
légende de la carte de répartition © AQUAMAPS/FISHBASE/GBIF/OBIS
carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Scorpaenopsis gibbosa - poisson scorpion à bosse peut être partiellement présente dans ces zonesIndien Ouest central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Deutérostomienssystème nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmesfentes pharyngées ciliées
Chordéschorde
Myomérozoairesdéveloppement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniatescrânes
Vertébrésvertébres
Gnathostomesmâchoires
Ostéichthyensos
Actinoptérygiensnageoires rayonnées
Actinoptèresvessie gazeuse, os supra-angulaire dans la mandibule inférieure
Néoptérygiensos symplectique dans l'articulation de la mâchoire
Halécostomesos maxillaire mobile de la mâchoire supérieure lorsque la bouche s'ouvre
Téléostéensos prémaxillaire mobile
Genre / EspèceScorpaenopsis gibbosa
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement ChordataCordés
Sous-embranchement VertebrataVertébrés
Super-classe OsteichthyesPoissons osseux
Classe Actinopterygiiépineux, à nageoires rayonnées
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre Scorpaeniformes
Sous-ordre Scorpaenoidei
Famille ScorpaenidaeRascasses
Genre / EspèceScorpaenopsis gibbosapoisson scorpion à bosse

autres noms scientifiques Autres noms scientifiques non-valides
Scorpaena gibbosa Bloch & Schneider,1801
Scorpaena mesogallica Cuvier,1829,(erreur orthographique)
Scorpaena nesogallica Cuvier,1829
Scorpaenopsis gibbosus (Bloch & Schneider,1801),(erreur orthographique)
Scorpaenopsis nesogallica (Cuvier,1829)

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Scorpaenopsis gibbosa - poisson scorpion à bosse
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1257

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.