Accueil
  
Fiche espèce n°1255 créée par Eric GUIDOUX      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom tricot rayé à lèvres jaunes
ou tricot rayé jaune, plature de Saint Girons
Nom anglais yellow-lipped sea krait
N.s. Laticauda saintgironsi
décrit par Cogger et HeatwoleHarold George Cogger : 1935- herpétologiste australien et Harold F. Heatwole : herpétologiste américain2006
Groupe Reptiles
Sous-groupe Serpents marins
Forme Serpent
Serpent
Taille adulte max. 1.4m
Profondeur 0 - 60m
Description visuelle de l'espèce Description
Ce serpent rayé a entre 25 et 35 bandes noires bien marquées alternées avec des bandes jaune orangé plus ou moins foncé. Sa tête noire à l'arrière ne présente pas un cou marqué. L'avant et ses lèvres supérieures, appelées supralabiales, sont jaunes ainsi qu'une bande au dessus de l'œil qui s'allonge vers l'arrière. Le diamètre du serpent est constant sur toute la longueur avec environ 21 écailles dorsales au milieu du corps.
Laticauda saintgironsi - tricot rayé à lèvres jaunes
Informations sur la photo  n°1922   Secteur mer de corail   Pays Nouvelle-Calédonie
Région Province sud de Nouvelle Calédonie   Lieu phare Amédée
Site plage îlot Amédée   Profondeur 0 m
Auteur Lilianne MARCQ   Date 21 juillet 2009
Commentaires & équipement photo
A la limite du couvert protecteur -
Couleurs Couleurs
jaune
orange
noir

Espèces ressemblantes n°62 Espèces ressemblantes et leur répartition
Pacifique: Laticauda colubrina rayé bleu, une tête avec des lèvres supérieures jaunes mais absente en Nouvelle calédonie; Laticauda saintgironsi, appelé L. colubrina jusqu'en 2006, avec des bandes jaunes et noires, lèvres supérieures jaunes, présente en Nouvelle Calédonie.
Laticauda colubrina - cobra de mer
Laticauda colubrina
cobra de mer
Laticauda laticaudata - tricot rayé à lèvres sombres
Laticauda laticaudata
tricot rayé à lèvres sombres
Laticauda saintgironsi - tricot rayé à lèvres jaunes
Laticauda saintgironsi
tricot rayé à lèvres jaunes
Généralités n°253 Généralités
De nuit, les serpents marins chassent essentiellement des petits poissons ou des congres et des murènes, mais également de jour et parfois en bande et en association avec des poissons comme les carangues qui se chargent de rabattre les proies vers les récifs. Ils dénichent leurs proies dans les cavités et celles qui s'échappent font alors face aux poissons prédateurs. Les serpents marins reviennent sur terre pour de réchauffer, digérer, boire de l'eau douce, dormir, muer, se reproduire et pondre. Ils sont capables de tenir une apnée statique d'une heure avant de reprendre de l'air à la surface grâce à des poumons adaptés ainsi qu'à une respiration cutanée importante. Leur queue est aplatie verticalement formant une palette natatoire et facilitant la nage.

Particularités Particularités de l'espèce
Laticauda saintgironsi vit à terre mais préfère une zone plus éloignée du rivage et plus élevée que le L. Laticaudata. C'est le tricot rayé le plus courant en Nouvelle Calédonie. laticauda Saintgironsi est très proche de Laticauda colubrina dont il portait le nom jusqu'en 2006, mais il est endémiqueendémique : Espèce qui n'existe que dans une région déterminée. de la Nouvelle Calédonie et L. colubrina n'y est pas présent. Il a aussi une écaille supplémentaire entre les 2 préfrontales. L. saintgironsi ressemble aussi à L. laticaudata qui est présent en Nouvelle Calédonie mais qui est bleu et noir avec les lèvres supérieures noires.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Laticauda saintgironsi - tricot rayé à lèvres jaunes
endémique de Nouvelle Calédonie
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer de Corail
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Laticauda saintgironsi - tricot rayé à lèvres jaunes peut être partiellement présente dans ces zonesPacifique Ouest central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Deutérostomienssystème nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmesfentes pharyngées ciliées
Chordéschorde
Myomérozoairesdéveloppement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniatescrânes
Vertébrésvertébres
Gnathostomesmâchoires
Ostéichthyensos
Sarcoptérygiensappendices pairs charnus et attachés au corps par une seule pièce (humérus ou fémur)
Rhipidistienspoumons alvéolés et coeur à 2 oreillettes
Tétrapodes4 pattes, cou et doigts
Amniotesamnios
Sauropsidesquille sous les vertébres cervicales, l'iris a des muscles striés, production d'acide ornithurique
Diapsides2 fenêtres temporales
Lépidosaurienssquelette de la cheville avec l'astragale et le calcanéum fusionnés, perte de l'os central et de tarsiens distaux, 5ème métatarsien coudé ou en croche
SquamatesSerpents, iguanes,...: corps allongé, pas de barre temporale inférieure, l'os carré est mobile
Genre / EspèceLaticauda saintgironsi
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement ChordataCordés
Sous-embranchement VertebrataVertébrés
Classe ReptiliaReptiles
Ordre Squamata
Sous-ordre SerpentesSerpents
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Genre / EspèceLaticauda saintgironsitricot rayé à lèvres jaunes

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Laticauda saintgironsi - tricot rayé à lèvres jaunes
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1255

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.