Accueil
  
Fiche espèce n°1198 créée par Philippe BOURJON      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom galère portugaise de l'Indo-Pacifique
ou physalie bleue, vessie de mer, galiote portugaise
Nom anglais blue bottle jellyfish, portugese man-of-war
N.s. Physalia utriculus
décrit par (La MartiniereJoseph Hugues Boissieu La Martinière : 1758-1788 botaniste et biologiste français1787)
Groupe Cnidaires
Sous-groupe Siphonophores
Forme Ravioli flottant
Ravioli flottant
Taille adulte max. 15cm
Profondeur 0 - 0m
Description visuelle de l'espèce Description
L'ombrelle est translucide ou bleutée et peut avoir des nuances rose violacé. Une vessie remplie de gaz permet à la physalie de flotter et, prenant la forme d'une voile, de profiter des vents plutôt que des courants. Un seul très long tentacule bleu foncé d'environ quinze mètres pend sous l'ombrelle. Il est armé de millions de nématocytes, cellules venimeuses, qui paralysent les poissons et servent à la défense de l'organisme.
Physalia utriculus - galère portugaise de l'Indo-Pacifique
Informations sur la photo  n°3269   Secteur océan Indien   Pays île de la Réunion - France
Région arrondissement de Saint-Paul   Lieu L'Ermitage les Bains
Site Lagon de l'Ermitage les Bains   Profondeur 0 m
Auteur Philippe BOURJON   Date 28 janvier 2013
Commentaires & équipement photo
Cette méduse, poussée avec d’autres dans le lagon par le vent et la houle liés à un cyclone proche de l’île, est condamnée à s’échouer sur le rivage - 7D 60mm
Couleurs Couleurs
translucide
translucidetransparent comme les méduses ou les clavelines
rose
bleu
violet

Espèces ressemblantes n°26 Espèces ressemblantes et leur répartition
Atlantique : Physalia physalis possède plusieurs tentacules
Indo-Pacifique : Physalia utriculus est plus petite avec un seul tentacule
Généralités n°629 Généralités
Chaque individu est en fait une coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. de quatre types de polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. spécialisés et interdépendants. La physalie se nourrit essentiellement de poissons. Elle vit le plus souvent en bancs regroupant un grand nombre d'individus, et on peut assister à des échouages saisonniers massifs.

Danger n°65 ! Attention
Organisme très toxique. L'envenimation peut être violente et les brûlures très douloureuses, mais aucun cas de mort n'a été rapporté pour cette espèce, contrairement au cas de Physalia physalis. Il faut aussi savoir que le venin peut rester actif pendant des semaines après un échouage, dans des conditions d'humidité suffisantes.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Physalia utriculus - galère portugaise de l'Indo-Pacifique
Indo-Pacifique tropical.
Carte réalisée selon les sites des photos trouvées sur Internet ou la répartition communément admise.
carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Physalia utriculus - galère portugaise de l'Indo-Pacifique peut être partiellement présente dans ces zonesIndien Ouest central sud
Indien Est central nord
Indien Est central sud
Pacifique Ouest central nord
Pacifique Ouest central sud
Pacifique Ouest sud
Pacifique Central nord
Pacifique Central sud
Pacifique Est central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidairescellules urticantes: les cnidocytes
Genre / EspècePhysalia utriculus
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement CnidariaCnidaires
Classe Hydrozoahydrozoaires
Sous-classe Hydroidolina
Ordre SiphonophoraeSiphonophores
Sous-ordre Cystonectae
Famille Physaliidae
Genre / EspècePhysalia utriculusgalère portugaise de l'Indo-Pacifique

autres noms scientifiques Autres noms scientifiques non-valides
Physalia caravella

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Physalia utriculus - galère portugaise de l'Indo-Pacifique
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1198

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.