Accueil
  
Fiche espèce n°1058 créée par Bernard CAUCHARD      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom bécune de Heller
Nom anglais Heller's barracuda
N.s. Sphyraena helleri
décrit par JenkinsJames Travis Jenkins : 1876-1959 ichtyologiste britannique1901
Groupe Poissons
Sous-groupe Poissons osseux
Forme Barracuda
Barracuda
Taille adulte max. 80cm
Profondeur 10 - 60m
Description visuelle de l'espèce Description
La bécune de Heller a le corps très allongé gris argenté aux nageoires translucides avec deux étroites bandes dorées sur la longueur depuis l'arriere de l'opercule jusqu'au pédonculepédoncule : En zoologie, support en forme de tige ou partie plus fine que le reste du corps. En botanique, tige d'une fleur. caudal. Elle affectionne les zones exposées a un léger courant comme les passes, les hauts fonds, les pointes récifales et les pinacles, très rarement les lagons.
Sphyraena helleri - bécune de Heller
Informations sur la photo  n°1567   Secteur Pacifique   Pays Polynésie française
Région Tuamotu   Lieu Rangiroa
Site Passe de Tiputa   Profondeur 30 m
Auteur Bernard CAUCHARD   Date 14 avril 2009
Commentaires & équipement photo
u600
Couleurs Couleurs
translucide
translucidetransparent comme les méduses ou les clavelines
argent
argentargenté comme certains poissons
gris

Espèces ressemblantes n°2 Espèces ressemblantes et leur répartition
Confusion possible avec Sphyraena acutipinnis.
Généralités n°163 Généralités
Les barracudas et bécunes de petite et moyenne taille vivent le jour en bancs très dense pratiquement immobile proches des récifs, tandis que les plus grands sont plutôt solitaires. Bons nageurs et redoutables prédateursprédateur : Animal qui capture des proies vivantes pour s'en nourrir. célèbres pour leur voracité et leurs attaques très rapides, de nuit, ils chassent des poissons, céphalopodescéphalopode : Animal de la classe des mollusques, dont la tête porte des tentacules munis de ventouses. Ex : seiche, poulpe, nautile. et parfois des crevettes. Les juvéniles vivent dans les estuaires. Le temps minimum de doublement de population se situe entre 5 et 14 ans, rendant certaines de ces espèces très sensibles à la surpêche.

Danger n°32 ! Attention
La consommation de la chair de ces poissons peut provoquer une intoxication alimentaire appelée la ciguateraciguatera : intoxication alimentaire liée à la consommation de poissons des récifs coralliens contaminés par une micro-algue toxique qui s'accumule dans les chairs..

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Sphyraena helleri - bécune de Heller
Pacifique ouest de l'Australie jusqu'en Polynésie - FAO
carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Sphyraena helleri - bécune de Heller peut être partiellement présente dans ces zonesPacifique Central sud
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Deutérostomienssystème nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmesfentes pharyngées ciliées
Chordéschorde
Myomérozoairesdéveloppement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniatescrânes
Vertébrésvertébres
Gnathostomesmâchoires
Ostéichthyensos
Actinoptérygiensnageoires rayonnées
Actinoptèresvessie gazeuse, os supra-angulaire dans la mandibule inférieure
Néoptérygiensos symplectique dans l'articulation de la mâchoire
Halécostomesos maxillaire mobile de la mâchoire supérieure lorsque la bouche s'ouvre
Téléostéensos prémaxillaire mobile
Genre / EspèceSphyraena helleri
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement ChordataCordés
Sous-embranchement VertebrataVertébrés
Super-classe OsteichthyesPoissons osseux
Classe Actinopterygiiépineux, à nageoires rayonnées
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre PerciformesPerches
Sous-ordre Scombroidei
Famille Sphyraenidae
Genre / EspèceSphyraena helleribécune de Heller

autres noms scientifiques Autres noms scientifiques non-valides
Sphyraena novaehollandiae Günther, 1860

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Sphyraena helleri - bécune de Heller
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1058

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.