Accueil
  
Fiche espèce n°1057 créée par Emmanuel SARON      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom simnie blanche
ou ovule blanche
Nom anglais white simnia, keys simnia
N.s. Neosimnia spelta
décrit par LinnaeusCarl von Linné : 1707-1778 botaniste et zoologiste suédois1758
Groupe Mollusques
Sous-groupe Gastéropodes
Forme Coquille fuselée
Coquille fuselée
Taille adulte 1cm - 2cm
Profondeur 10 - 50m
Description visuelle de l'espèce Description
La simnie blanche possède une coquille fuselée de couleur blanche ou saumon, lisse et brillante car protégée et polie par les mouvements des deux parties du manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. recouvrant la moitié de la coquille. Ce manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. possède des points ou des marbrures souvent marron orangé ou pourpre reprenant la coloration de la gorgone dont elle se nourrit la rendant peu détectable. En s’approchant, on peut distinguer le pied qui lui aussi reprend la couleur de la gorgone avec des petites rayures de couleur rouge à violette sur les bords. Le siphon, de couleur violette, est aussi visible.
Neosimnia spelta - simnie blanche
Passer la souris sur l'image pour voir le sujet agrandi ou un détail
Informations sur la photo  n°1566   Secteur Méditerranée   Pays France
Région Var   Lieu porquerolles
Site Les Medes   Profondeur 15 m
Auteur Emmanuel SARON   Date 16 août 2006
Commentaires & équipement photo
Sur cette gorgone jaune, on aperçoit au-dessus à gauche de la simnie blanche une zone mangée
Couleurs Couleurs
blanc
orange
rouge
marron
violet

Généralités n°536 Généralités
La simnie blanche se rencontre la gorgone blanche Eunicella singularis, la gorgone jaune Eunicella cavolinii, la gorgone orange Leptogorgia sarmentosa ou la gorgone pourpre Paramuricea clavata. Ce mollusquemollusque : animal au corps mou, composé d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied; dépourvu de squelette interne, non articulé, généralement muni d'une coquille externe ou interne. gastéropodegastéropode : Mollusque rampant sur un large pied ventral, souvent pourvus d'une coquille dorsale. mange les polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. de ces gorgones mais son rythme d’ingestion est trop faible pour tuer la coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. intégralement.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Neosimnia spelta - simnie blanche
Endémique de la Méditerranée mais elle serait aussi signalée en Atlantique de l'Espagne aux îles du Cap-Vert
repéré en rouge sur la carte à compléter
Méditerranée
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Neosimnia spelta - simnie blanche peut être partiellement présente dans ces zonesMéditerranée
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatérienssymétrie bilatérale
Protostomienssystème nerveux ventral, bouche avant anus
Lophotrochozoairescouronne de tentacules ciliés autour de la bouche
Eutrochozoairesqui ont une larve trochophore
Spiraliensembryon spiralé
Mollusquescoquille, manteau et radula
Eumollusquesmollusques à corps mou
Conchifèresmollusques possédant une coquille d'une seule pièce au moins à l'état larvaire
Ganglioneuresréduction du nombre de muscles rétracteurs à une ou deux paires
Viscéroconquestête bien développées avec tentacules
Gastéropodesestomac dans le pied, torsion de la masse visérale à 180°
Genre / EspèceNeosimnia spelta
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement MolluscaMollusques
Classe GastropodaGastéropodes
Ordre Neotaenioglossa
Famille Ovulidae
Genre / EspèceNeosimnia speltasimnie blanche

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Neosimnia spelta - simnie blanche
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1057

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.