Accueil
  
Fiche espèce n°1056 créée par Emmanuel SARON      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom alcyon encroûtant
ou faux corail rouge, alcyon rose
Nom anglais encrusting alcyonarian, false coral
N.s. Alcyonium coralloides
décrit par PallasPeter Simon Pallas : 1741-1811 botaniste et zoologiste germano-russe1766
Groupe Cnidaires
Sous-groupe Coraux mous
Forme Digitée
Digitée
Taille adulte à compléter
Profondeur 5 - 60m
Description visuelle de l'espèce Description
L'alcyon encroûtant a une base de couleur variant du blanc, rose ou rouge lie-de-vin. Les polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée, reliée au substrat, des cnidaires par opposition à la forme libre ou méduse. sont blancs translucides ou jaunes. Leur base est toujours jaune et, quand ils sont rétractés, il n’apparaît plus qu’un anneau jaune à leur emplacement. Cet alcyonnaire recouvre les gorgones pourpres, blanches ou jaunes. Il parasiteparasite : Organisme incapable de vivre par lui-même, il vit aux dépends d’un autre organisme appelé hôte dont il tire sa nourriture. son hôte en repoussant les tissus de la gorgone et en s'installant sur son axe. L'alcyon encroûtant peut aussi s'installer directement la roche, c'est particulièrement le cas en Atlantique.
Alcyonium coralloides - alcyon encroûtant
Informations sur la photo  n°1560   Secteur Méditerranée   Pays Espagne
Région Costa brava   Lieu L'estartit
Site à déterminer   Profondeur 25 m
Auteur Emmanuel SARON   Date juin 2006
Commentaires & équipement photo
Trois colonies d'alcyon encroûtant sont visibles sur cette gorgone pourpre: l'une rose à gauche, une autre rouge lie-de-vin avec les polypes épanouis au centre et en dessous une dernière colonie lie-de-vin avec ses polypes rétractés
Couleurs Couleurs
translucide
translucidetransparent comme les méduses ou les clavelines
blanc
jaune
rose
rouge
violet

Généralités n°232 Généralités
Les alcyonnaires ont un hydrosquelette hydrosquelette : compartiment fermé qui contient un liquide sous pression permettant de maintenir une position en durcissant une partie du corps qu'ils peuvent gorger d'eau. En cas de contact avec un polypepolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée, reliée au substrat, des cnidaires par opposition à la forme libre ou méduse., la coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. se rétracte pour se protèger. Ils se nourrissent de planctonplancton : Ensemble des organismes de petite taille soumis à l’influence des mouvements de l’eau (passif). Opposé à necton. capturés par les polypes, leurs prédateursprédateur : Animal qui capture des proies vivantes pour s'en nourrir. sont principalement des mollusques.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Alcyonium coralloides - alcyon encroûtant
Atlantique depuis l’Ecosse jusqu’au Portugal
repéré en rouge sur la carte à compléter
golfe de Gascogne, Manche, mer Méditerranée, mer du Nord, mer d'Iroise, mer Cantabrique, côtes portuguaises
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Alcyonium coralloides - alcyon encroûtant peut être partiellement présente dans ces zonesMéditerranée
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidairescellules urticantes: les cnidocytes
Genre / EspèceAlcyonium coralloides
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement CnidariaCnidaires
Classe AnthozoaAnthozoaires
Sous-classe Octocorallia
Ordre AlcyonaceaAlcyonaires, coraux mous
Sous-ordre Alcyoniina
Famille AlcyoniidaeAlcyonides, vrais coraux mous
Genre / EspèceAlcyonium coralloidesalcyon encroûtant

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Alcyonium coralloides - alcyon encroûtant
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1056

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.