Accueil
  
Fiche espèce n°1005 créée par François CORNU      Moteur de recherche du site Recherche avancée
Nom siphonophore flottant
N.s. Rhizophysa eysenhardti
décrit par GegenbaurKarl Gegenbaur : 1826-1903 zoologiste allemand1859
Groupe Cnidaires
Sous-groupe Siphonophores
Forme Flotteur à tentacules
Flotteur à tentacules
Taille adulte 2cm - 2m
Profondeur 0 - 40m
Description visuelle de l'espèce Description
Très urticant, ce siphonophore a une forme allongé pouvant atteindre deux mètres et la particularité de pouvoir se rétracter rapidement sur une longueur de quelques centimètres. La partie supérieure est constituée d'un petit flotteur translucide de forme plus ou moins ovale. La partie inférieure est constituée d'un stolon stolon : 1. base qui relie les individus chez les tuniciers, bryozoaires et hydraires.
2. tige rampante qui peut s'enraciner et produire une plante chez les végétaux.
rétractible qui regroupe les organes de couleur rose à rougeâtre et les tentacules urticants de chaque individu de la coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce..

Rhizophysa eysenhardti - siphonophore flottant
Informations sur la photo  n°1492   Secteur Mer de Bohol   Pays Philippines
Région Philippines sud - Mindanao   Lieu île de Siquijor
Site Tubod point   Profondeur 20 m
Auteur Jean-Michel LE BRIS   Date 26 janvier 2009
Commentaires & équipement photo
Témoignage de Jean-Michel: "j'ai été piqué plusieurs fois, entortillé dans les filaments, il est alors très difficile de s'en dépétrer et là on découvre l'intérêt d'un couteau. Il est impossible de l'ôter à la main, le port des gants étant interdit aux Philippines. Ce siphonore était présent pratiquement à chaque plongée sur Siquijor et Moalboal mais pas à Dauin." - A710 F4 f5.8mm 1/60s 100iso
Jouons sous les mers: question liée à cette photo  Voir la question liée à cette photo
Couleurs Couleurs
translucide
translucidetransparent comme les méduses ou les clavelines
rose
rouge

Généralités n°512 Généralités
Ces siphonophores dérivent selon les courants et peuvent contrôler leur profondeur grâce à leur flotteur nommé pneumatophore contenant un volume variable de monoxyde de carbone. La coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. fixée le long du stolon stolon : 1. base qui relie les individus chez les tuniciers, bryozoaires et hydraires.
2. tige rampante qui peut s'enraciner et produire une plante chez les végétaux.
est constituée de cormidies qui se nourrissent de zooplanctonzooplancton : du grec zoo=animal et planktós=errant, représente les animaux qui se déplacent au grès des courants. comme les larves de poissons capturées avec leurs tentacules urticants.


Danger n°29 ! Attention
Ces siphonophores sont toxiques et très urticants provoquant une douleur intense parfois de courte durée et des rougeurs.

Répartition dans le monde Répartition de l'espèce Rhizophysa eysenhardti - siphonophore flottant
Atlantique et Indo-Pacifique subtropical
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer des Caraïbes, golfe de Californie, mer des Philippines, mer de Bohol
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Répartition de l'espèce pour la recherche rapide par zone Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Rhizophysa eysenhardti - siphonophore flottant peut être partiellement présente dans ces zonesPacifique Ouest central nord
.
pays Carte avec le relief bathymétrique  pays Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Haut de page haut de page
Classification cladistique de l'espèce
La classification cladiste est une méthode de reconstruction phylogénétique classification phylogénétique: classification selon les principes d'évolutions et de parenté des espèces élaborée par l'entomologisteentomologiste: zoologue qui étudie les insectes allemand Willi Hennig 1950.
L'arbre phylogénétique de cette classification est construit selon les innovations biologiques et les ancêtres communs à chaque groupe. Tableau en cours d'élaboration, à compléter. En savoir plus...
Référence: LECOINTRE Guillaume - LE GUYADER Hervé, Classification phylogénétique du vivant, 3ème édition 2006 ISBN 2-7011-4273-3
Clade Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoairespluricellulaire, collagène
Eumétazoairescavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidairescellules urticantes: les cnidocytes
Genre / EspèceRhizophysa eysenhardti
Haut de page haut de page
Classification linnéenne de l'espèce
La classification linnéenne, issue du naturaliste suédois Carl von Linné (1758),
est construite selon les caractères multiples des espèces,
actuellement obsolète mais encore très souvent utilisée.
Référence: WoRMS, ITIS et ZipcodeZoo. En savoir plus...
Rang taxinomique Nom latin Nom en français
Règne AnimaliaAnimal
Embranchement CnidariaCnidaires
Classe Hydrozoahydrozoaires
Sous-classe Hydroidolina
Ordre SiphonophoraeSiphonophores
Sous-ordre Cystonectae
Famille Rhizophysidae
Genre / EspèceRhizophysa eysenhardtisiphonophore flottant

liens Liste des sites dont certains sont une référence pour le site Sous les mers.

signaler une erreur Si vous repérez une erreur dans cette fiche, par avance, merci de me transmettre l'information : souslesmers@free.fr

adresse de la page Adresse URL pour réaliser un lien avec cette fiche Rhizophysa eysenhardti - siphonophore flottant
http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1005

Haut de pagehaut de page

Les photographies, vidéos, musiques et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est autorisée pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés www.souslesmers.fr © 2006-2017.